Accusé par l’opposition d’achat de conscience, Amadou Ba riposte : « C’est irrespectueux à l’égard des populations. C’est de l’arrogance »

«Avoir une éclatante victoire aux Parcelles assainies est réputé très difficile. Mais avec votre engagement et votre détermination, nous avons pu avoir une victoire ici. Le Oui l’a remporté au référendum, parce que le Oui c’était la vérité», a déclaré Amadou Ba, ministre des Finances, par ailleurs responsable de l’Alliance pour la république (Apr) aux Parcelles assainies, en marge d’une rencontre avec les jeunes de la localité. Parlant du referendum, il déclare : «On a parlé d’argent injecté dans la campagne (pour acheter les suffrages : Ndlr) pour expliquer la défaite du camp du “Non”. C’est irrespectueux à l’égard des populations. C’est de l’arrogance. Les populations des Parcelles assainies ont besoin d’entendre autre chose. Ils ont besoin d’avoir des solutions à leurs problèmes. Ils n’ont pas besoin d’entendre des injures. Je voudrais leur demander de garder leur calme et leur promet que les problèmes des Parcelles seront pris en charge. Il y aura un conseil des ministres en banlieue, je ne connais pas encore la date. Lors de ce Conseil des ministres, le Président de la République va passer aux Parcelles assainies pour décliner d’importants projets», rassure le ministre des Finances.