Aboubacry Mbodj de la RADDHO prêt à répondre à l’appel de Macky Sall…Et il donne ses raisons

de la Rencontre africaine des Droits de l’Homme est prêt, par courtoisie, à aller répondre à l’appel du chef de l’Etat pour les discussions sur le référendum. Mais, déférer à l’appel ne signifie pas qu’il est d’accord sur la révision constitutionnelle. De plus, M. Mbodj dont l’organisation fait partie du Front du Non «ñani Bañ na», veut au préalable savoir sur quoi le camp présidentiel veut discuter. «Par courtoisie et par respect, lorsqu’on vous appelle à une concertation, la meilleure posture c’est d’aller écouter. Mais aller écouter cela ne veut pas dire qu’on est d’accord. Parce qu’au préalable, il faut qu’on sache sur quoi va porter, par exemple, l’appel. Jusque-là c’est un appel qui nous a été lancé et nous ne connaissons pas les points sur lesquels nous allons échanger une fois que nous serons auprès du Président de la République. C’est à partir de ce moment que nous pourrons l’écouter et ensuite apprécier en fonction de ce que nous avons entendu. Après nous prendrons notre position », a-t-il expliqué dans les colonnes de Sud Quotidien.

1 Comment

  1. MES CHERS REDACTEURS DE XIBAARU,DEMANDEZ A MBODJ ABOUBACRY SI DANS SON PROGRAMME L’HOMSEXUALITE EST DEFENDUE OU NON .?
    L’ORGANISATION RADDOH EST FINANCEE PAR QUI ?
    DENONCER LA VIE CACERALE DURE DE TOUS LES PRISONIERS SENEGALAIS EST NOBLE ,MAIS DEFENDRE UNE SEULE PERSONNE PARCEQUE SONT PERE ETAIT UN PRESIDENT ME DONNE DES DOUTES .

Les commentaires sont fermés.