Abdoul Mbaye doit parler…Sur les affaires de Visa avec Bictogo, le Sucre avec la CSS, Petro Tim et

Vous aussi, AbdoulPourquoi se taire ?

Monsieur Abdoul Mbaye, vous avez été le premier Premier ministre du Président Macky Sall. Votre travail a été apprécié par vos concitoyens. Le Président ne vous a jamais reproché quelque chose. Ils ont certes essayé de vous salir avec cette affaire Hissen Habre, mais sans y parvenir, car c’est l’assemblée nationale elle‐même, représentant le peuple du Sénégal, qui a considéré que vous n’étiez en rien concerné par une accusation de blanchiment de moins de malheureux 300 millions de francs cfa déposés dans son propre compte par l’ancien Président du Tchad (motion de censure du 26 décembre 2012). Sachant d’ailleurs que les anciens ministres et anciens premiers ministres sénégalais, sans être Président de la République, déposent bien plus que cette somme dans les banques, ou ont acheté de l’immobilier à coups de centaines de millions. Vous avez expliqué dans votre livre « Servir » qu’une situation politique venue avec la préparation des élections locales a justifié votre départ de la primature. Cependant vous avez eu le temps de connaître les pratiques de ces politiciens et de leurs affidés qui conçoivent leurs charges comme moyen de s’enrichir sur le dos des pauvres citoyens. Vous êtes aujourd’hui attaqué de manière lâche jusque dans votre vie privée par ceux que vous aviez pourtant accepté d’aider en leur apportant votre expertise. Pourquoi donc cherchez‐ vous à rester loyal alors qu’ils vous reprochent déjà de ne pas l’être ? Pourquoi décidez ‐ vous de vous taire en ces moments de choix importants pour notre Nation alors que s’approche la tenue d’un référendum que rien ne justifie ? Dites ‐ nous donc, ce que vous savez de ces nombreux points noirs pour lesquels vosconcitoyens ont besoin d’être éclairés:

  1. Pourquoi avoir introduit un système de visa qui a achevé de détruire le tourisme du Sénégal alors qu’il était en mauvais état? Où est passé l’argent collecté par la société SENDAI dont le représentant en Afrique, ancien ministre ivoirien devrait reverser la moitié des milliards payés par les touristes à l’État du Sénégal?
  2. Pourquoi il n’y a pas libre concurrence dans l’importation du gaz pour permettre aux populations sénégalaises de profiter des baisses de prix? Pourquoi l’importateur du gaz est l’ami et le conseiller personnel du Président ?
  3. Pourquoi la liberté d’importer le sucre n’est pas appliquée et pourquoi un responsable de la société CSS, qui est privilégiée, est l’ami et le conseiller du Président ?
  4. Pourquoi alors que le Président avait décidé de lutter contre les biens mal acquis, il n’y a aujourd’hui qu’un seul responsable de l’ancien régime en prison ? Et pourquoi beaucoup d’autres rejoignent son camp en transhumant ?
  1. Saviez ‐ vous lorsque vous avez signé le décret accordant des permis de recherche à PetroTim que le directeur général de la société était le frère du Président ? Êtes‐ vous sûr aujourd’hui que des intérêts particuliers ne se sont pas appropriés des ressources naturelles et donc des richesses de futures générations du Sénégal, dont notre jeunesse totalement désorientée ?
  2. Pourquoi vous n’avez pas à mettre fin au scandale des graines d’arachide sélectionnées qui ne sont pas des vraies semences et qui font baisser les rendements des pauvres paysans sénégalais, et aujourd’hui il n’y a même plus de graines pour les huileries malgré la bonne saison des pluies, et c’est pourquoi des ouvriers sont envoyés au chômage ?
  3. Etc, etc.

Monsieur le Premier ministre, il est l’heure de nous parler pour sauver le Sénégal !

Seydina Seck :

Chroniqueur xalima.com

seydina@xalimasn.com