9 maires de Benno Bokk Yaakar de la commune de Mbacké se rébiffent et créent une coalition…Macky les a oubliés

Les maires des communes rurales du département de Mbacké, membres de Bby viennent de mettre sur pied le Mouvement des maires des communes rurales pour le soutien de Macky Sall. C’était lors d’une rencontre tenue, hier, au Cedaf de Mbacké. Ces 9 maires de communes parmi les 16 du département disent rester membres de l’Association des maires du Sénégal qui est apolitique, mais vont s’activer à travers leur mouvement pour soutenir SMacky Sall. En revanche, ils attirent l’attention du chef de l’Etat sur plusieurs faits. Le premier, disent-ils, seules les communes rurales ont réussi à faire gagner le « Oui » à Mbacké avec des communes qui ont atteint 95%. Seules les communes contrôlées par le Pds et les communes de Touba et Mbacké ont voté « Non ». Raison pour laquelle ils réclament plus de considération pour les communes rurales. Deuxièmement, soutiennent-ils, ils aimeraient que Macky Sall reconsidère la part que le monde rural doit avoir par rapport à l’octroi des postes de responsabilités.

Il y a notamment les prochaines législatives avec 5 sièges de députés dont l’un doit revenir aux communes rurales qui ont fait l’essentiel du travail lors du référendum, selon Serigne Ndiaye de l’Afp et Mansour Niang de l’Apr, respectivement adjoint au maire de Sadio et maire de Touba-Mboul. La seule femme mairesse d’une commune rurale (Madina), l’apériste Nogaye Diouf est également montée au créneau pour attirer l’attention de Macky Sall sur la distribution des ressources attribuées aux femmes. Selon elle, la victoire dans les communes rurales a été possible à 60% grâce aux femmes alors que dans la distribution des ressources, elles sont laissées en rade. Elle ne comprend pas que le ministre de la Microfinance Moustapha Diop a déclaré avoir injecté 600 millions dans le département de Mbacké alors que l’argent a été accaparé par les communes de Touba et Mbacké. Elle estime qu’il faut arrêter de résumer le département à deux communes (Touba et Mbacké) alors qu’il y a 14 autres communes dont 9 loyales à Macky Sall depuis son accession au pouvoir.

1 Comment

  1. Une seule chose empêche au souteneur de Macky d’avouer avoir soutenu le pouvoir le plus catastrophique de l’histoire du Sénégal: la honte.

Les commentaires sont fermés.