Bignona/Ferme agricole de Kafesse: au-delà de la production, la galère

L’état du Sénégal est en train de mettre en place des fermes agricoles à travers le pays notamment dans la zone sud. Dans le département de Bignona, il y a deux qui y sont déjà implantées avec le financement du Royaume d’Espagne. Celle de Mandouard/Kalounayes inaugurée en 2015 et celle de Kafesse en service depuis 2013. Justement, nous nous intéressons à celle de Kafesse. Ici, les jeunes sont hyper motivés et font des résultats satisfaisants. Mais la production et la motivation auraient pu être plus perceptibles si la ferme n’était pas confrontée à des difficultés qui dépassent les moyens de ceux qui y travaillent. La première difficulté reste incontestablement la prise en charge du carburant pour l’alimentation du groupe électrogène qui pompe l’eau. La ferme dépense pour ses activités de contre saison près de 3 millions (2 800 000) de FCFA par mois pour l’achat du carburant pour alimenter le groupe qui arroge la ferme. Une charge insupportable pour la caisse de la ferme et qui plombe tout. Pour pallier à cette contrainte, les travailleurs sollicitent une installation solaire. L’autre difficulté majeure c’est l’enclavement de la ferme avec une route relativement impraticable entre la route nationale 4 et le village de Kafesse surtout pendant l’hivernage. Pour assurer un bon écoulement et rapide de leur production, les travailleurs de la ferme espèrent être soutenus en moyen logistique car pour l’instant, c’est le tracteur agricole qui sert en même temps de moyen de transport de la production vers les marchés. Les responsables de la fermés sollicitent donc l’appui de l’état et des partenaires pour permettre à leur ouvrage de continuer de jouer son rôle d’insertion, de développement agricole gaze d’un maintien des jeunes au terroir.
L.BADIANE pour Xibaaru.com