L’opposant gambien naturalisé français, Cheikh Sidya Bayo refoulé vers Paris…

Cheikh Sidya Bayo, l’opposant gambien qui a été expulsé il y a quelques mois après plusieurs jours de garde à vue au commissariat central de Dakar, est revenu au Sénégal, hier soir, par un vol de Corsair.
Seulement, notent des sources policières, dès qu’il a foulé le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor, il a été mis aux arrêts par la police des frontières et a été refoulé vers Paris d’où il venait. Il est, en effet, titulaire d’un passeport français.
Ayant revendiqué sa participation dans le dernier putsch manqué en Gambie, il avait été expulsé par les autorités sénégalaises, accusées par le président gambien, Yaya Jammeh, de prendre fait et cause pour ceux qui veulent déstabiliser son pays. Depuis lors, Cheikh Sidya Bayo est persona non grata au Sénégal.

1 Comment

  1. C’est la preuve de l’opposition de Bayo à Jammeh n’est pas financée par Georges Soros et Oxfam, tout comme l’opposition de Makaila Nguebla à Déby. Parce qu’au moment où Bayo est refoulé l’opposition congolaise est accueillie à bras ouvert, malgré les protestations du pouvoir congolais, parce que cette opposition là est financée par Soros.
    Et bizarrement le même Soros, qui finance, ici, des Y en a marre et autre Balaie Citoyen pour combattre le pouvoir chez eux, finance aussi des associations de noirs aux USA pour maîtriser les manifestations contre les policiers qui tuent des noirs de sang froid. Bizarre, non ? Là-bas les financements de Soros ne sont pas dirigés contre le pouvoir.
    http://www.washingtontimes.com/news/2015/jan/14/george-soros-funds-ferguson-protests-hopes-to-spur/?page=all

Les commentaires sont fermés.