110 journalistes tués dans le monde en 2015

Dans son bilan annuel publié, hier, Reporters sans frontières (Rsf), a dénombré 110 journalistes tués dans le monde en 2015. Soit 67 journalistes tombés, en raison de leur profession, notamment en France, troisième pays le plus touché à cause de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo. Il y a 9 journalistes tués en Irak en 2015, autant en Syrie, et 8 en France parmi les douze victimes de l’attaque contre Charlie Hebdo. Par ailleurs, 27 journalistes-citoyens (blogueurs) et 7 collaborateurs de médias ont également été assassinés. Rsf a aussi évoqué l’assassinat en Somalie de Hindiyo Haji Mohamed, une journaliste de la Télévision nationale tuée après un attentat à la voiture piégée mené par les Shebab, le 3 décembre à Mogadiscio. Il est aussi retenu dans le bilan que pas moins de 54 journalistes sont retenus en otage dans le monde à fin 2015, contre 40 en 2014. Et depuis 2005, au moins, 787 journalistes ont été tués en raison de leur profession. Ce qui a poussé le Secrétaire général de Rsf, Christophe Deloire, à rappeler l’urgence de « de mettre en place un mécanisme concret pour l’application du droit international sur la protection des journalistes ».