Youssou Touré et son groupe d’enseignants dans leur jeu favori…Ils insultent Aïda Mbodji, Decroix et Oumar Sarr

Les dernières sorties de certains cadres libéraux n’ont vraiment pas été du goût des responsables de l’Alliance pour la république (Apr). Ainsi, les répliques ne tardent pas et se succèdent, après la Cojer, c’est autour des enseignants libéraux. Ainsi les collègues de Youssou Touré ont tenu un point de presse ce mardi, pour apporter des éclaircissements disent-ils. Dans le texte préliminaire lu par le professeur Amadou Petit Diop, les enseignants pro Macky déclarent : « le silence est signe de sagesse, mais comment se taire avec une opposition à court d’arguments qui, pour cacher sa stérilité intellectuelle, fait feu de tout bois uniquement à des fins d’intoxication? »
Selon les enseignants de l’Apr, l’opposition s’appesantit trop sur la question de la durée mandat du président de la République, et répondant ainsi à Aïda M’bodj, les camarades de Youssou Touré diront : « Mme Fantomas (Aïda Mbodj) qui a parlé de l’impossibilité du président de la République de se rétracter, peut déchanter ainsi que toute l’opposition, car même si le désir du chef de l’Etat s’avérait applicable juridiquement, le Benno gagnera sans ambages les élections de 2017, grâce à son bilan largement positif à tous points de vue. »
Selon les enseignants, Blaise Compaoré Diop (Mamadou Diop Decroix) a fait preuve d’une pure malhonnêteté intellectuelle en parlant de la notion d’émergence qu’il est en train de tourner en dérision. « Avec les domaines agricoles communautaires, nous atteindrons l’autosuffisance alimentaire en 2017! »
Les enseignants n’ont pas manqué de flinguer aussi Oumar Sarr à qui ils indiqueront : « que Blé Goudé Sarr se détrompe, les sénégalais ont encore en mémoire l’affaire Diombas Diaw. Qu’il se garde de faire la morale à qui que ce soit ».
Selon l’Administrateur de l’Apr, Mael Thiam, l’opposition a droit de crier au ralenti économique car, nous sommes dans une période de rupture, « l’économie ce n’est pas le vol, ni la magouille, comme on en a connu avec leur régime ».