Youssou Touré est formel : « La parole de Macky n’est pas au-dessus de la Constitution »

Le responsable du Réseau des enseignants de l’APR, Youssou Touré précise que la faisabilité de la volonté politique «nettement affirmée» du président de la République de réduire son mandat, ne dépend pas de lui, mais du Conseil constitutionnel. «Nous sommes dans un pays de droit, et la parole du président de la République n’est pas au-dessus de la Constitution. Nous avons notre loi fondamentale que nous devons respecter. Mais le Président Sall n’a jamais fait machine arrière par rapport à cet engagement», dit-il. Et d’ajouter aussitôt que «maintenant, il faudrait que cet engagement soit conforme à l’esprit et à la lettre de la Constitution. Et il n’appartient pas au Président de trancher le débat. Il a pris un engagement, encore faudrait-il que celui-ci soit en conformité avec la Constitution».