Youkhou Ndour victimise Macky…Il voulait une chose mais le conseil constitutionnel a décidé autrement

Youssou Ndour a commenté la décision du Président Macky Sall de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel sur la réduction de son mandat. Selon le leader du Mouvement Fekke ma ci Bolé, cette « décision » nous replonge dans la même situation qu’en 2012. Il explique : « Comme tous les Sénégalais le savent, j’étais candidat à la Présidentielle. J’avais tout réuni. J’avais beaucoup de supporters, beaucoup de militants. Je suis allé, comme tous les autres candidats, déposer ma candidature qui a été, comme vous le savez, par la suite, invalidée.
C’était très dur à encaisser, mais j’ai accepté la décision des 5 sages. À l’époque, tous les candidats, le Président Macky Sall en premier sont venus me dire : “massa”. Je voulais quelque chose, mais je ne l’ai pas eu. J’avais accepté cette décision, parce qu’une institution, parmi les institutions fortes de mon pays, m’avait dit Non. Et en républicain et patriote, j’ai accepté de me plier à sa décision. Qu’est-ce que je vais dire au Président Sall?? Évidemment ce qu’il m’avait dit à l’époque ». Et Youssou Ndour d’ajouter : « Il a voulu quelque chose concernant la Constitution, l’institution chargée de veiller sur la charte fondamentale a décidé autrement, je le réconforte. Tout le monde sait que sa volonté était de réduire son mandat, mais le Conseil constitutionnel s’y est opposé. C’est aussi ça la démocratie d’un pays ». L’artiste musicien demande au chef de l’État, dans les colonnes de L’Obs, d’engager beaucoup plus de concertations sur les autres points de son projet de révision constitutionnelle avant la tenue du référendum.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.