Youkhou Ndour accusé d’être un mafieux et un délinquant fiscal protégé par le gouvernement

Le leader de Pastef est très remonté contre le Président Fondateur du Groupe futurs médias. Raison de sa colère noire, la non diffusion de sa conférence de presse par la Tfm. Dans sa page Facebook, Ousmane Sonko dédouane les journalistes de cet organe de presse qu’il considère comme «objectifs» et «professionnels» mais pointe un doigt accusateur sur le patron du groupe qui, dit-il, «joue son rôle d’acteur privilégié du système mafieux qui dirige ce pays».
Le jeune leader politique qui empêche les gouvernants de dormir du sommeil du juste «accuse» Youssou Ndour de se prévaloir «de son art et de sa notoriété pour réclamer sa part du gâteau étatique, à coup de marchés, de nominations ministérielles et d’attributions de fréquences ».
Pire, Ousmane Sonko enfonce le clou : «Quand on est un délinquant fiscal notoire, ne payant normalement l’impôt sur aucune de ses activités, fraudant impunément avec la bénédiction et la protection du gouvernement, on ne peut alors que rendre l’ascenseur par la censure de tout discours dérangeant pour le régime de Macky Sall au mépris de l’impératif d’informer juste, vrai et équilibré».
Heureusement, se félicite-t-il que la pluralité médiatique «est une réalité au Sénégal» a-t-il conclu.