You-la-sale-gueule accusé d’avoir détourné plus de 300 millions du réseau des enseignants de l’APR

Des membres du Réseau des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) accusent leur ex-président Youssou Touré d’avoir fait main basse sur les fonds que le président Macky Sall allouait mensuellement à la structure. Selon les détracteurs du secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation, ce dernier encaissait chaque mois 5 millions depuis 2013, compte non tenu des 30 millions que le chef de l’Etat alloue annuellement à la structure dont il est le coordonnateur national.
En effet, disent-ils, Youssou Touré savait qu’il allait être éclaboussé par ce scandale qui frise le détournement de fonds. A les en croire, depuis 2013, le chef de l’Etat octroie cinq millions par mois à la structure. Et l’argent passe par leur responsable moral en l’occurrence Youssou Touré. Pire, les membres du Réseau des enseignants Apr révèlent que le Président Macky Sall remet une enveloppe de 30 millions Fcfa à Youssou Touré chaque année pour les besoins de sa tournée nationale. Or à titre d’exemple, indiquent-ils, Youssou Touré n’a visité, l’année dernière, que Diourbel et Kaolack. Pour maquiller son forfait, il organisait quelques rencontres avec la presse. Dire que, selon eux, toute cette manne est gérée en solo par le patron du Réseau. Sur un autre registre, on prête au secrétaire d’Etat à l’Alphabétisation l’intention de déstructurer l’organisation. Le modus operandi consiste à créer une autre plateforme qui va capter tous les enseignants membre du réseau.
A ce sujet, ses contempteurs parlent d’une assemblée générale prévue samedi prochain à Tivaouane pour le lancement de sa nouvelle structure. Ils lui reprochent également d’avoir été un blocage pour la promotion des membres du Réseau. Qui plus est, lorsqu’il a quitté son poste de Pca de la Bhs, il était censé être remplacé par un autre membre du Réseau notamment par son adjoint Ahmed Suzanne Camara. Mais, fulminent ses accusateurs, le seul enseignant qu’il a fait promouvoir est Yacine Fall qui se trouve être son épouse. Cette dernière perçoit mensuellement 700.000 Fcfa en plus 150 litres de carburant alors que les autres enseignants sont oubliés, accusent-ils.