Y en a marre et Me Boucounta Diallo tombent les masques…

Arrêtez, vos masques sont tombés !

Le Sénégal est une démocratie, on n’y refuse à personne sa liberté d’opinion, mais force est de constater que les voix qui s’élève en donneur de leçons sont des fumistes doublés d’aigris qui se sont perdus dans leur combat par la haine de leur prochain et l’acharnement sur Karim Wade. Au hargneux  du M23, a l’avocat en cherche de notoriété de même  que les rappeurs sans talents fous, malades ou derniers né et apparemment prématuré d’esprit , je  dis qu’ils ont tous perdus la tête et sont sans aucune logique car nul ne les a vu manifester quand des trafiquants de faux billets en milliards ou des meurtriers ont été graciés alors qu’ils arrêtent de nous pomper l’air car leur masques sont tombés et de toute façon il n’y plus de citoyens à manipuler depuis les révélations de Lamine Diack sur ses financements reçus par eux qui sont les vrais voleurs .

On les avertis que quelques soit leurs nouveaux bailleurs, plus jamais nous ne laisserons des lobbies influencer  la tournée de notre pays  et on les attends de pieds fermes et les sommons d’arrêter leur intimidation car ceux sont des usurpateurs de gloire qui oublient qu’en 2012 ce sont des jeunes comme moi et tant d’autre qui étions venues à la place de l’obélisque croyant nous battre pour notre pays et non des lobbies Russes ou d’ailleurs .

la reddition des compte est une demande social mais les sénégalais n’ont jamais demander que l’on ressuscite la CREI et qu’on la fasse procéder à une traque a Un seul homme .Si  ces broyeurs juge Karim Wade aussi géant qu’à lui seul  il puisse représenter un gibier aussi gros que la centaine de ministre du régime  de Wade et  de Diouf c’est leurs problèmes et non celui du peuple car maintenant sa libération est devenu une  vrai demande social et nous détenons une pétition de 3 millions de signatures l’attestant .Depuis 4ans l’actuel régime a interdit des manifestations, arrête des citoyens de manières arbitraires ,laisse impuni le meurtre de Bassirou Faye et même du martyr Mamadou Diop  sans que l’on entende ces sentinelles aveugles se prononcer. Le peuple en a assez de leur rancœur personnalisé qu’ils essayent de faire passer pour de la citoyenneté  et si malheur les en viens d’oser s’opposer à la libération de Karim Wade, ils appendront a leurs frais que ce sont les vrais combattants de 2012 qui sont maintenant de ses cotés car constant dans nos principes.

     Maimouna Bousso : présidente du mouvement XALASS