Wattu Senegaal va organiser une marche et un meeting

Front pour la Défense du Sénégal/Mànkoo wàttu Senegaal La conférence des leaders du Front pour la défense du Sénégal/Mànkoo wàttu Senegaal s’est retrouvée ce lundi 17 octobre 2016 à l’effet d’apprécier la marche du 14 octobre 2016 et de dégager les perspectives de lutte. A l’issue d’un débat contradictoire, large et profond, les leaders de Mànkoo wàttu senegaal tiennent à féliciter le peuple Sénégalais tout entier notamment sa frange juvénile et féminine dont le soutien sans faille à permis le succès éclatant de cette manifestation. Elle confond dans ces félicitations les militants et les sympathisants des organisations membres notamment ceux qui ont pu organiser des manifestations au Sénégal et dans la diaspora. La marche du 14 octobre a consacré une double victoire : celle de la mobilisation et celle de la détermination à faire face pour que rien ne soit plus comme avant. Pour la conférence des leaders, les droits des citoyens ne sont pas octroyés par le régime de Macky SALL mais conquis de haute lutte par des générations successives de patriotes de notre pays. Dès lors, l’Opposition ne quémande rien. Le Devoir et la responsabilité du pouvoir sont de prendre les dispositions idoines pour que les manifestations se déroulent dans le calme et la tranquillité. Sous ce rapport les leaders condamnent avec fermeté la charge de la police contre les manifestants. Ils expriment leur solidarité avec les blessés et les personnes qui ont été arrêtées et/ou brutalisées. C’est aussi l’occasion pour nous de réaffirmer avec solennité notre détermination de ne jamais fléchir face à la répression du pouvoir qu’elles qu’en soient l’ampleur et la férocité. S’agissant des perspectives, la conférence des leaders décide de : Premièrement : Finaliser avec nos avocats le dossier de plainte contre les prédateurs de nos ressources naturelles. Deuxièmement : Tenir un meeting très prochainement à Dakar. Ce meeting sera un moment fort de dialogue entre le peuple et le Front Mànkoo wàttu Senegaal Troisièmement : Déployer un programme de visites des populations dans les départements et les communes. Quatrièmement : Rencontrer les mission diplomatiques et consulaires de pays qui coopèrent avec le nôtre sur des dossiers concernant les trois piliers de notre plateforme. Il reste entendu qu’au vu de nos revendications portant sur la restauration de la fiabilité du processus électoral, la décision d’organiser une marche sur la place Washington siège du ministère de l’intérieur reste maintenue. La conférence félicite chaleureusement ElHadj Malick Gakou pour la détermination et l’esprit d’ouverture avec lesquels il assume ses missions de coordonnateur. Dakar le 18 octobre 2016 La Conférence des leaders

1 Comment

  1. le « manko » n’est point unis.cette situation traduit les craintes des populations. A quoi d’autre pouvait on attendre de ses opposants profanes ? Le pire est à venir car ces personnalités ne s’aiment point , ils se sont juste unis dans le seul de mettre en mal le peuple avec son président. Pour preuve , on les entend point parler de programmes politiques ou encore des maux qui gangrènent notre société. ils n’ont que faire de tous cela.

Les commentaires sont fermés.