Wade et Macky bloqués par un détail qui risque de tout gâcher…C’est le…

Ni liberté conditionnelle encore moins de grâce. « Une amnistie ou rien ». C’est la condition de Karim. Voilà, l’os auquel se heurtent Wade et Macky Sall.

Il a déjà fait ses valises. Malgré lui. Il est plus que déterminé à laisser au successeur de son père « toute la responsabilité qui découle de son emprisonnement ». Pour le convaincre, outre d’autres raccourcis empruntés, son père lui aurait fait savoir que s’il veut faire de la politique, il faut qu’il s’évite « le fixisme ». Forcé par son père, Karim Wade n’a cessé de répéter qu’il n’attend rien et ne veut rien du Président Macky Sall. Il a fallu aussi, l’intervention d’influents religieux de la capitale du Mouridisme, pour amener Karim Wade à accepter la main tendue du chef de l’État. Pour rappel, le fils de Wade a fait savoir à son père qu’il comptait « rester en prison et purger la totalité de sa peine pour garder intacte ses chances de devoir un jour réaliser son destin présidentiel. » Une détermination, aujourd’hui, diluée, par la realpolitik. Présentement, tout semble être ficelé. Seulement, les plénipotentiaires de l’Apr et du Pds ne s’entendent pas encore sur les conditions d’élargissement de Karim et les garanties qu’ils attendent du fils de  Wade sur son comportement politique envers Macky Sall.
Du côté du palais, une amnistie ne saurait être possible que si Karim accepte de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle. Une position qui agace le leader de la Génération du concret et qui pourrait faire tout capoter.

Rewmi

1 Comment

Les commentaires sont fermés.