Wade accuse Macky d’être derrière Fada pour récupérer le PDS…Et comment il a déjoué leur plan

Abdoulaye Wade aux réformateurs du Pds : «S’ils veulent me traduire devant le juge, Macky Sall les aidera à prendre le parti de mes mains»

Le patron du Parti démocratique sénégalais (Pds) s’est braqué contre les réformateurs de sa formation politique dont Modou Diagne est le leader. Selon le quotidien «L’Observateur », après l’exclusion de ses fils «rebelles», prononcée par le Comité directeur de ladite formation politique, une médiation avait été entreprise par de bonnes volontés dont l’ancien ministre des Affaires étrangères, Me Madicke Niang.

D’après le journal, le Président Wade a martelé devant ses hôtes, avec force, qu’il ne compte pas organiser de congrès pour le parti avant 2019, année à laquelle Karim Wade devra recouvrer la liberté, après sa condamnation par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei).

Aux yeux des médiateurs, le chef des libéraux a demandé de dire à Fada et Cie de le traduire en justice. Abdoulaye Wade de souligner : «S’ils veulent le parti, ils n’ont qu’à ester en justice contre moi. Et je suis sûr qu’ils auront gain de cause, car Macky Sall les aidera à gagner le procès et prendre le parti de force».

Et l’on confie que c’est cette position de Wade qui a poussé les réformateurs à sortir du parti. Car, ils ont juré de ne jamais faire du mal à ce dernier.