Voici Mame Mbaye Niang le conseiller libéral de Touba arrêté en état d’ébriété…L’APR réclame sa démission

L’histoire de Mame Mbaye Niang (photo), ce conseiller municipal de Touba et membre du parti démocratique qui avait été pris puis jugé pour conduite en état d’ivresse et condamné à un mois avec sursis, commence à faire beaucoup de bruit. C’est pour signaler que ses déboires ne sont pas terminés. Seulement ses déboires ne font que commencer. Des jeunes de l’Apr outrés par ce comportement qui n’honore pas la ville sainte vont initier une p étition pour réclamer son départ de l’institution dont les membres ont été choisis par le khalife lui-même. «Nous ne voulons pas d’ivrogne dans notre conseil surtout dans une ville où la consommation d’alcool est interdite», a dit d’emblée Matar Diop président de la commission jeunesse au conseil municipal de Touba en marge d’une manifestation publique de son parti à Mbacké. Le jeune républicain de poursuivre : «Nous le regrettons et nous considérons que c’est même une catastrophe pour la ville religieuse comme Touba». «On l’a élu conseiller municipal parmi tant d’autres citoyens de la ville de Touba pour qu’il travaille pour le Khalife général des mourides. En plus, l’homme en tant que tel fait partie d’une famille religieuse parce que son grand-père est Cheikh de Khadimou Rassoul, du coup il dispose de nombreux talibés dans Touba et à travers le (Sunugaal). Donc il est en train de salir la peau de la commune de Touba», dit-il. Comme première mesure conservatoire les jeunes de l’Apr de Touba demandent au maire de la commune de Touba, que Mame Mbaye Niang ne fasse plus partie d’une quelconque délégation qui doit représenter la municipalité de Touba quelle que soit la nature de la cérémonie dans et en dehors de Touba parce que cela risque de ternir l’image de Touba et de la municipalité. «C’est moi-même en tant que jeune conseiller qui vais porter ce combat pour qu’à la prochaine session du Conseil municipal pour qu’il soit démis de ses fonctions de conseiller et remplacé par quelqu’un d’autre».