Victoire du OUI…Le Conseil Constitutionnel donne un résultat sans le nombre de bureaux de vote

Hier mercredi, le conseil Constitutionnel a donné les résultats du référendum :
Nombre d’inscrits : 5 709 582
Nombre de votants : 2 203 062
Nombre de bulletins nuls : 19 815
Suffrages valablement exprimés : 2 183 247
Le courant du Oui a obtenu : 1 367 592
Le courant du Non a obtenu : 815 655

Et sur ce tableau, aucune mention du nombre de bureaux de vote…Suffisant pour que les internautes attaque cette décision en parlant de bureaux de vote fictifs…C’est le cas du célèbre internaute qui se fait appeler « Xème »…Voici sa complainte:

« Je soupçonne que ni le juge, ni un autre du pouvoir n’ira aborder ce sujet pour tenter une explication de ces 1213 bureaux de vote fictifs. Ils tenteront, comme a commencé de le faire Mimi Touré, de noyer l’affaire par le lancement de d’autres sujets dans les titres des médias. Quitte à payer. Nous aurons prochainement beaucoup de titres sur le statut de l’opposition, le chef de l’opposition, Tant de milliards « investis par telle banque », un joli chiffre offert par le FMI, traque des biens mal acquis, récupération des « biens » de Karim, etc. Mais le sujet de la fraude, ils le fuiront.
L’annonce des résultats par le ministre de l’intérieur, qui a même avoué qu’il n’en avait pas le droit, avait pour but d’imposer au juge le résultat à annoncer. Ils pensent ainsi, comme à l’accoutumé, mettre le peuple sénégalais devant le fait accompli. Ils ne nieront jamais avoir fraudé, mais imposeront que c’est fini, le juge s’est déjà prononcé.
La même méthode a été utilisée pour la condamnation de Karim, par la CREI. Les mensonges ridicules, l’absence de preuves, ont beau être flagrants, ils se cacheront derrière le juge Grégoire pour répéter que ce dernier a prononcé son verdict, alors tant pis pour l’absence de preuves.
La même méthode a été utilisée pour le parjure du président. 45 professeurs agrégés de droit ont beau affirmer que le CC donne un avis, ils n’en ont cure. Ils se cacheront derrière cet avis du CC pour dire que l’affaire est close.
C’est à tous ces juges de comprendre le rôle qu’on leur fait jouer face à l’histoire. Parce que ceux qui leur font faire sont éphémères, alors que la république du Sénégal, alors que les preuves des mensonges d’aujourd’hui seront pérennes. Il y a une différence de 1213 bureaux de vote. Ce sont des bureaux qui se sont ajoutés au moment du déroulement du vote. C’est mathématique. Cela ne s’efface pas par la parole d’un juge, qui qu’il soit. Cela ne saurait être noyé par la répétition de milliers de médias. C’est indélébile. L’histoire du Sénégal le rappellera dans 400 ans Et avec, les noms de ceux qui ont accepté d’y jouer un rôle. »

Xème

2 Comments

  1. En tout cas l’opposition a intérêt à s’unir et se préparer à pire pour les élections à venir. Car ces gens là savent très bien qu’ils ne peuvent plus gagner des élections transparentes.

Les commentaires sont fermés.