Va Massata, ose et publie la liste…You a lâché ton père et le Palais l’a trahi

Amadou Mactar Mbow est un homme courageux et honnête. Et il faut s’en féliciter. Il a avoué d’avoir reçu de l’argent provenant de Lamine Diack pour le financement des travaux des Assises nationales. Une chose est sûre, il n’a pas mis cet argent dans sa poche. Donc, épargnons-lui des critiques sévères.
L’on a beau à jouer l’hypocrisie, le malin, l’intelligence. Mais une chose est claire, les politiciens qui ont reçu l’argent de l’ancien président de l’IAAF ne sortent pas de ces noms : Youssou Ndour, Macky Sall, Moustapha Niasse, Tanor Dieng et Khalifa Sall. Et du groupe Y’en a marre. On n’attend pas d’eux de simples déclarations parce qu’ils ne vont jamais avouer. Ils n’en ont pas le courage et l’honnêteté comme Mactar Mbow. Il ne faut pas entendre non plus que le procureur s’autosaisisse, Même s’il le fait, l’affaire sera vite classée parce qu’il est nommé par le gouvernement avec la caution du président de la République. Souhaitons et prions que le très serieux juge français Renaud Van Ruymbeke fasse une descente à Dakar et entende tout ce beau monde devenu subitement muet en espérant que l’affaire disparaisse de la mémoire des Sénégalais avec l’aide de « la presse du palais », « la presse à 100 F CFA » pour reprendre l’expression de Xeme. Deux groupes de presse sont chargés pour exécuter cette sale besogne. Le premier est le journal de Libération de Yakham Mbaye, ministre dans le gouvernement. Son mode opératoire est simple : blanchir Macky sall et discréditer Lamine Diack et son fils, Massata. Chaque jour, les dames de compagnie de ce quotidien sortent des affaires contre Diack, ses fils et en rappelant chaque fois que le nom de Macky n’ait pas été cité par le journal Le Monde ou apparu dans un tel document. Le second, c’est le groupe Futurs Médias de Youssou Ndour. Le silence de dernier est surprenant. Pourtant, c’est un ami de Diack. Il a vanté partout ses mérites, honneurs, jusqu’à l’offrir, comme modèle à la jeunesse du pays, en le dédiant un combat de lutte. Chaque jour, son groupe interroge une personnalité. Les questions sont orientées. Ce qu’on cherche est que le nom de Youssou Ndour ne soit pas cité dans cette affaire.
You a lâché son père, son ami, Lamine Diack.
Aujourd’hui, personne ne veut être l’ami de Pa Diack. Pourtant, ils ont tous couru derrière lui. Ils l’ont couvert d’éloges et de flagorneries. Ils l’ont même décoré. Alors qu’est-ce qui se passe au point qu’ils ne veuillent plus entendre son nom, avouer leur amitié avec lui. Quand Dominique Straus Kahn était accusé de viol, un pire crime, ses vrais amis, comme Manuel Valls, avaient réaffirmé leur amitié en son endroit. C’est qu’aussi, ils n’avaient rien à se reprocher. Tous les gens qui fuient Lamine Diack aujourd’hui, ont quelque chose à se reprocher.
Alors, Massata, ils ont trahi ton père. Toi aussi, tu n’as pas été à la hauteur. On comprend que tu aies reçu une forte pression venue de Dakar pour que tu mouilles ton père. Mais tu peux te réhabiliter. On ne trahit jamais ses parents. Ton père restera ton père. Ose, va et publie la liste. C’est le seul salut qui te reste. Ainsi, tu aideras ton père et le peuple sénégalais. Ton père n’est pas mauvais, il a commis une erreur. Il a été sensible à la force de l’argent tandis que les autres sont insensibles aux rondeurs et à la beauté d’une femme.
Je ne saurais terminer sans parler de la convocation de xalima à la Dic. J’ai honte et j’ai mal pour mon pays. Que des hommes politiques manipulent et utilisent nos institutions policières et judiciaires pour briser les valeurs démocratiques les plus fondamentales : la liberté de la presse et la liberté d’expression. Soutenons fortement xalima, parce que c’est le seul organe dans le pays qui offre un espace où on peut exprimer en toute liberté son opinion.
Bonne année à vous tous !
Que Dieu nous bénisse !
Fatou Sock

3 Comments

  1. MADAME FATOU CHOC ,VOUS POUVEZ JURER QUE T’A PAS L’ARGENT D’OU LA PROVENANCE EST IGNOREE .
    VOUS ECRIVIEZ AUSSI DANS XALIMA ,SENEGAL EST TRES PETIT NOUS NOUS CONNAISSIONS

  2. Yakham Mbaye le violoniste présidentiel et Youssou Ndour le xalamiste, deux grands griots des temps modernes.

  3. Très intéressant votre publication F. Sock, moi ,et beaucoup d’autres, crois en vous. Celui qui n’est pas d’accord, n’a qu’à démontrer le contraire.

Les commentaires sont fermés.