Une sale affaire embarrassante pour la Diplomatie Sénégalaise…Révélée depuis les Etats Unis

Selon Baba Aïdara, le 15 mars 2014 des rebelles libyens se sont emparés d’un bateau de pétrole dont la valeur marchande est estimée par le Pentagone à 20 millions $ soit 11 milliards de FCFA. Alors, le gouvernement libyen, impuissant devant une telle situation, a adressé une demande au Gouvernement Américain afin de l’aider à intercepter le bateau. Le  16 mars, Barack Obama entre dans la danse et donne l’ordre à la marine américaine d’intercepter le chargement qui se dirigeait vers la République de Chypre. Trois individus présumés acheteurs du tank libyen se sont faits arrêter en Chypre puis libérés par le Juge car le magistrat a soutenu que l’opération s’est déroulée en zone internationale, alors il n’avait pas compétence de les juger.
Il s’agit de deux israéliens et d’un diplomate sénégalais. Selon toujours Baba Aïdara, des sources du consulat sénégalais en Chypre ont fait une enquête suite à laquelle le diplomate honoraire sénégalais s’est barricadé sur ordre de Dakar. Baba Aïdara de continuer de révéler que c’était un silence de mort au niveau du ministère des Affaires étrangères du Sénégal et toutes les tentatives de le joindre par Yakham Mbaye sont restées sans succès. Après avoir insisté pour faire jaillir la lumière sur cette affaire, la chargée de communication de la police chypriote Andréa Limarine a lâché une petite réponse : c’est une affaire diplomatique et le gouvernement sénégalais a toutes les informations sur ce fameux diplomate. Reste maintenant à savoir qui aura le pouvoir de faire parler ce gouvernement. En tout cas, une assemblée qui ne milite pas dans la transparence sur ses propres impôts, n’est pas en pôle position clamer une quelconque transparence sur un gouvernement qui semble militer dans l’opacité.