la justice de Macky opposée à la justice du Sénégal: L’Affaire Canal Info montre toute la manipulation des juges

Cheikh Tidiane Ndiaye (à droite sur la photo), partenaire de Vieux Aïdara (au centre) à An Media et Canal Info, porte plainte contre ce dernier, en 2012. Motif ? Il dit être actionnaire à 50%, alors que Vieux Aïdara ne lui reconnait que 17%. Il annonce même que Vieux Aïdara est condamné.
Puis il change de stratégie et propose à Vieux Aïdara de lui revendre ses actions pour quitter.
Arrive alors la fameuse CREI de Macky Sall. Cheikh Tidiane Ndiaye est recruté par la justice de Macky pour être un administrateur provisoire d’An Medias. Il réclamait 50%, la justice de Macky lui offre de gérer les 100%. Pendant un an il peut jouir de cette occasion de vengeance sur Vieux Aïdara qui lui refusait les 50%. Et surtout la CREI lui offre l’occasion de témoigner contre Vieux Aïdara. Il a salaire, voiture, la gestion des 100% et tout un état derrière lui pour dire tout ce qu’il veut de Vieux Aïdara, et peut être l’occasion d’expliquer comment Aïdara l’a escroqué pour qu’il se retrouve avec 17%.
Mais au procès, bizarre, il annonce qu’il possédait 0%, que Vieux Aïdara possédait 0%, et que c’est Karim Wade (à gauche) qui possédait les 100%.
Le juge n’a pas trouvé nécessaire de lui demander comment est-ce qu’ils se bagarraient pour des actions qui ne leur appartiennent pas, sans requérir l’arbitrage du propriétaire, et solliciter celui de la justice. Et le juge décrète qu’il a fait un témoignage honnête et véridique.
Si vous avez la tête qui tourne, c’est que vous raisonnez dans le cadre de justice, alors qu’il s’agit de la CREI de Macky, et de juge recruté par appel d’offre.
Xème