Un parti politique « gifle » le Griot hadj Mansour…Il avait parlé de Karim Wade

MAIS POUR QUI SE PREND EL HADJ MANSOUR MBAYE ?

El Hadji Mansour Mbaye a déclaré : «Kou andoul si libération Karim Bakhoo» !

Mansour Mbaye qui se dit El Hadj, insulte nos pères et mères car nous ne sommes pas d’accord sur les conditions de la libération  de Karim Wade par Macky Sall!
Ce monsieur dont l’histoire ressemble en tous points à celle de bouki rassasié par gaïndé le lion alors qu’il était arrivé chez lui rachitique et mourant, frappé d’inanition profonde dans un contexte de famine généralisée,  est caractéristique de personnes de son engeance!
Ce monsieur qui n’aura fait toute sa vie que de la laudation oublie certainement que ce sont nos pères et mères qui trimaient dur pour l’engraisser de leurs impôts détournés par les caciques du PS qui l’ont mis à l’abri du besoin.
Mais comme la hyène repue qui avait oublié son passé et a manqué de respect au lion qui finira par l’expulser avec dépit de sa demeure, Mansour Mbaye a oublié ce qu’il doit à nos parents et nous doit, à nous aussi.
Il nous sert seize ans après, le discours que nous servit son maitre d’alors, Abdou Diouf qui nous traitait de jeunesse malsaine. Il porte par là la contribution du PS à l’obligation d’injures généralisées sur Idy, mais s’y prend décidément très mal. Il est vrai que le vieux, qui a perdu entre temps tous les artifices de son métier, comme bouki qui au fil du temps et à force d’être repu avait fini par perdre ses « bonnes habitudes», s’y prend avec tellement de suffisance qu’il injurie tous les sénégalais opposés au deal, et qui revendiquent non pas la même position qu’Idy, mais bien la position de citoyens épris de justice et abhorrant les combines de bas étage sur le dos du droit et de la justice.
Il est vrai que l’ouvrir grande et se la faire fermer par des sous de voleurs de deniers publics est un métier florissant chez nous.
Ça rapporte bien plus que certains  métiers peu honorables, en tout cas.

Cissé Kane NDAO

Président de l’A.DE.R

1 Comment

  1. Mais bien-sûr, un pas en avant 20 autres en arrière. Vous vous foutez vraiment du peuple sénégalais. Entre vous, vous vous élisez, vous volez,vous vous emprisonnez puis vous vous graciez sans vergogne. Vous pensez que vous avez anesthésier le peuple… Vous verrez bientôt. Une révolution pour virer toute cette classe politique voraces et corrompus. Oui la révolution ou tous les voleurs vont payer. Nous sommes dirigés par des voleurs. Libérer le plus grand criminel économique de notre histoire et oser dire que c’est pour raisons humanitaires. À croire que cette famille Wade nage dans l’impunité pour toujours. Avant-hier, le père accusé d’assassinat d’un juge. Les assassins courent toujours. Hier le père et le fils qui ont suce le sang des sénégalais pendant douze années de funestes records, pas de sanction,aujourd’hui le fils qui engloutit des milliers de milliards et qui fait une sortie de people pour narguer les sénégalais. Aucune personne qui théorise pour la libération de Karim Wade ne peut prétendre le faire pour l’intérêt des sénégalais. L’intérêt commun aurait voulu qu’il soit plus lourdement sanctionné. Arrête la mauvaise foi et le tapalé… Macky Sall a trahi le peuple. Pire il croit qu’il nous a bluffe. Ceux qui ont fait quitter Diouf,puis Wade,sont toujours là et vous ferons quitter le pouvoir. La libération peut être traduit comme une insulte au peuple sénégalais qui s’était soulevé pour barrer la route à une d’évolution monarchique. Macky gère les intérêts de la famille libérale et leurs assurent la quiétude: l’impunité dans la continuité ou la continuité dans l’impunité, totale. Préparez vous dans tous les quartiers,dans toutes les villes,dans tous les villages,dans toutes les concessions,mobilisez jeunesse du Senegal,femmes du Senegal,hommes du Senegal. 16 années de gabegie, de deal,de détournement, d’assassinats, ça suffit. Ceci est un mauvais signal pour l’ensemble de la communauté. Voler, la lessiveuse Macky vous blanchira,te graciera. Vole beau coup aussi… C’est Macky Sall qui régale. Le crime ne paie pas. Pas de justice pas de paix. Gouverne(ment)…

Les commentaires sont fermés.