Un nouveau front contre Macky Sall voit le jour…« Les forces de l’Espoir »

Le front contre le régime de Macky Sall s’élargit de jour en jour. Après la mise en place du Front pour la défense du Sénégal/Mankoo wattu Sénégal, un autre front est en gestation. Le Pastef d’Ousmane Sonko, la plateforme Avenir Sénégal Bi Nu Beg co-présidé par Me Mme Adama Guèye et d’autres formations politiques vont mettre sur place une grande coalition électorale pour faire face à Macky Sall. C’est l’annonce faite, hier, par le porte-parole national de Yoonu askan wi. Madièye Mbodji qui s’exprimait en marge de la 10e session du Conseil général de ladite formation politique a fait savoir qu’«une coalition de partis qui veulent faire face à la dictature rampante de Macky Sall» est sur le point d’être créée. «Le projet politique que nous portons et qui doit passer par l’indépendance nationale, la souveraineté populaire est incontournable pour pouvoir libérer les Sénégalais sur le plan économique, militaire, financier. Nous ne croyons pas au Pse», a déclaré Madièye Mbodji.

«Nous pensons plutôt qu’il faut un Sénégal indépendant parce que d’une part le Pse est en train de céder la place au Plan de dictature émergente, mais d’autre part le Pse renforce la dépendance du Sénégal vis-à-vis de l’extérieur, renforce la dépendance économique financière», a-t-il ajouté. Poursuivant, il renseigne : «Vous voyez comment on renforce la dette du Sénégal, comment cette dette est en train d’être pillée par des bandits de grand chemin, pour reprendre l’expression de l’autre, qui sont là agrippés aux rênes du pouvoir pour se remplir les poches au détriment du contribuable sénégalais». Selon lui, c’est pour contrer cela que des forces patriotiques politiques, citoyennes, sociales, syndicales et autres se sont réunies.

«Nous sommes dans un projet de fusion qui comprend 5 partis, Mom sa rew; Pastef, Taxaw Tem, Rnd et yoonu askan Wi. Nous voulons fusionner et nous nous sommes donné un certain nombre d’échéances. En octobre, nous allons tenir une conférence de fusion et en décembre le congrès de fusion», informe M Mbodji qui souligne qu’ils sont en train de construire un pôle politique qui s’appelle «Les forces de l’espoir». «Cette fédération comprend un certain nombre de partis dont les 5 que je viens de citer auxquels, il faut ajouter les partis Jerigne Sama Rew, Demain la République, et la plateforme Avenir Senegal bi nu beg. On veut constituer une fédération qui va être le noyau dur de ce nouveau front des assises nationales et qui pourra faire une force à la fois politique et électorale pour préparer les élections législatives et les élections présidentielles», lance-t-il.

1 Comment

  1. a coup sur ,vous aurez le RSD/DTS de ROBERT SAGNA très mécontent ,le BCG de JEAN PAUL DIAS dont on ne reconnait plus ,rejoindront e frond contre Macky

Les commentaires sont fermés.