Un non-lieu pour l’ex-Pm de Macky…Abdoul Mbaye, blanchi, nettoyé, gratté et prêt pour les échéances

L’ex-Premier ministre, Abdoul Mbaye a été blanchi dans la procédure qui l’opposait à l’homme d’affaires Abdoulaye Diakhité. En fait, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a confirmé l’ordonnance de non-lieu que le juge d’instruction avait prise en faveur de l’ancien chef du gouvernement de Macky Sall. Il ne sera pas traduit devant une juridiction de jugement comme le désire le plaignant. L’homme d’affaires avait porté plainte contre Abdoul Mbaye pour faux, usage de faux, escroquerie et abus de confiance. L’affaire remonte au temps où l’ex-Pm était le Directeur général de la Bst (Banque sénégalo-tunisienne devenue Cbao Attijariwafa Bank). Un prêt d’un montant de 500 millions de francs Cfa contracté par M. Diakhité en 2001 est à l’origine de sa plainte. Selon les avocats de la banque, M. Diakhité avait proposé en garantie son immeuble qui sera vendu finalement car le contractant n’avait pas remboursé le prêt. La banque avait finalement vendu deux immeubles de l’homme d’affaires à 150 millions et 100 millions de francs Cfa avant de lui réclamer le reliquat de 396 millions. Mais M. Diakhaté conteste avoir contracté ledit prêt et hypothéqué ses immeubles. Il soutient n’avoir contracté qu’un prêt de 800 millions qu’il a remboursé intégralement. C’est pourquoi, il a porté plainte contre Abdoul Mbaye, la conseillère juridique de la banque, Charlotte Mbaye, ainsi que le notaire Tanor Dieng qui avait ordonné la saisie de l’immeuble hypothéqué. Blanchi par le juge d’instruction, le trio est blanchi à nouveau par la Chambre d’accusation.