Un membre influent de la LD sollicite le pardon deMacky Sall et la clémence de la justice pour les « jeteurs » de pierres

Le caillassage du cortège présidentiel, lors de la visite de Macky Sall à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), suivie de l’arrestation d’étudiants, supposés auteurs de l’acte, continuent d’être diversement apprécié par la classe politique. Si des voix se sont levées pour non seulement condamner l’acte «ignoble», mais aussi pour demander une application stricte de la loi, il n’en demeure pas moins qu’il y en a qui demandent une certaine clémence pour les étudiants arrêtés.

Le maire de la commune de Dieuppeul/ Derklé, Cheikh Guèye, membre de la Ligue démocratique (Ld), fait partie de ceux là qui ne sont pas pour l’emprisonnement de ces jeunes. De l’avis de M. Guèye, «il y a une meilleure manière d’appliquer le droit par l’instruction, par l’éducation». Il a ainsi sollicité le pardon du chef de l’Etat, Macky Sall, et la clémence de la justice. «Nous sommes dans un tournant où nous voulons promouvoir l’émergence. L’émergence se fera avec des gens positifs», a-t-il estimé.