Un mandat d’arrêt international contre Massata…Et une commission pour identifier les biens de son père

L’affaire Lamine Diack est loin de connaître son épilogue. Selon « Libération », Éliane Houlette, patronne du parquet financier de Paris, a requis des juges du pôle financier l’arrestation de Papa Massata Diack, mais aussi l’envoi d’une commission rogatoire à Dakar et à Monaco pour faire un inventaire des biens présumés de Lamine Diack.
Une troisième requête, informe « Libération », a été adressée à Interpol (la police internationale) pour solliciter l’entraide judiciaire des autorités de Singapour.
Par ailleurs, « Libération » informe que l’Agence mondiale antidopage (Ama) sortira le 14 janvier prochain, à Munich, un second rapport sur cette affaire.