Le chef de l’Etat peut compter sur l’association des imams et oulémas, notamment sur son président Moustapha Guèye, pour avoir un second mandat. En tout cas, ce dernier a promis d’utiliser les secrets du Saint Coran qu’il a réussi à percer, pour assurer un second mandat au Président Macky Sall qui a effectué hier la prière de vendredi à la grande mosquée de Guédiawaye. D’ailleurs, le président de l’association des imams, El hadji Moustapha Guèye, n’était pas à son premier coup. «Nous avons prié pour lui lorsqu’il était Premier ministre, prié pour lui quand il est devenu Président de l’Assemblée», a martelé Imam Moustapha Guèye, président de l’association national des imams et oulémas. « Lorsque qu’il est entrée en disgrâce également, nous avons prié pour lui. Nous avions même envoyé 7 imams à Fez au Maroc pour qu’ils prient pour lui. Ce qui a été exaucé. Nous le faisons pour ce qu’il a fait et ce qu’il est en train de faire pour l’islam », a ajouté le chef religieux, lors de l’inauguration de la mosquée de Notaire. Dans une verve et un engagement qu’on ne lui connaissait pas, le célèbre prêcheur a promis que son association sera aux côtés du Président aux prochaines élections. «Nous avons prié pour vous et nous continuerons à le faire pour que vous soyez réélu», a conclu l’imam devant un Macky Sall visiblement aux anges. Avant de quitter la banlieue, le chef de l’Etat a reçu en audience les chefs religieux et les délégués de quartier.