Une victoire du « Non » au Référendum ne changera rien…Macky Sall sera jugé sur ses réalitions

Pour l’administrateur de l’Alliance pour la République (Apr), Maël Thiam, une victoire du «Non», lors du prochain référendum sur la réduction de la durée du mandat présidentiel n’aura en fait aucune incidence sur la politique du chef de l’État à la tête du Sénégal. Interpellé hier, jeudi 11 février, sur les conséquences que pourrait avoir un vote en faveur du «Non» sur l’avenir politique du Président Sall, Maël Thiam qui a estimé que «le peuple sénégalais sait bien circonscrire ses combats», a écarté ainsi tout risque sur le devenir politique du chef de l’État.

Par ailleurs, l’administrateur général de l’Apr a tenu à faire savoir que «ce serait un peu aventurier de vouloir établir une adéquation entre l’issue du résultat du référendum et la carrière politique de qui que ce soit d’ailleurs, au-delà du président de la République». Pour cause, Maël Thiam a assuré que «nous avons un peuple qui est suffisamment mature mais aussi suffisamment doté de ce que j’appelle l’intelligence situationnelle». Pour preuve, Maël Thiam a rappelé que «quand il s’est agi de lutter contre le quart bloquant que voulait introduire le président de la République sortant Abdoulaye Wade, tout le peuple était sorti dans la rue. Mais, lorsque la loi a été retirée, tout le monde est rentré chez soi».

Concluant son propos, Maël Thiam a déclaré que «l’avenir de Macky Sall à la tête du Sénégal dépend des résultats de ses réalisations. Et de ce point de vue-là, nous n’avons aucun doute sur sa réélection. Pour moi, ces réformes ont un caractère majeur en ce qui concerne aussi bien de la durée du mandat du président de la République qui n’en est qu’un point d’ailleurs. Mais surtout en ce qui concerne les autres points qui sont déterminants dans la consolidation de notre démocratie et le renforcement de nos institutions».
Source Sud