Un dossier chaud sur le bureau du DG de la Senelec…Une note de service qui pillent les consommateurs

Le changement des compteurs de Senelec fait réagir SOS Consommateurs. Me Massokhna Kane demande au nouveau Dg de la société des ténèbres «de faire annuler» la note de service interne 003-2015 du 07 2015 de Senelec, «demandant à ses agents, d’installer obligatoirement un compteur en mode prépaiement aux abonnés ayant souscrit une puissance inférieure ou égale à 2,871 Kilowatts (15 A, 2 fils)». La raison ? Elle est en contradiction avec le communiqué que la société a publié dans un journal le lundi 7 juillet 2015 et dans lequel elle informe les abonnés du remplacement progressif des compteurs électromécaniques par des compteurs numériques, dans le cadre de son «programme de modernisation et de sécurisation du mesurage de l’énergie».
Il y est aussi dit, selon SOS Consommateurs que le client a la possibilité de choisir à sa convenance le mode de facturation le plus approprié à ses besoins en énergie électrique, entre le mode post paiement et le mode Pré paiement et que l’ensemble des fournitures et des travaux sont à la charge de la Senelec. Raison pour laquelle Me Massokhna Kane & Cie dénoncent le fait que Senelec « a l’habitude de faire payer aux abonnés, les coffrets dans lesquels sont installés ses compteurs. Ceci est un abus et une violation des droits des usagers puisque le compteur appartient à la Senelec qui doit protéger son bien à ses frais». Ainsi demandent-ils à la direction générale de «mettre fin à cette pratique qui constitue un enrichissement sans cause, au préjudice des abonnés». Ils ne manquent pas de féliciter et encourager la nouvelle direction générale tout en l’assurant de sa disponibilité et de sa collaboration «dans l’intérêt exclusif des consommateurs».