Un allié de Benno fâché contre Macky à cause des…Emmerdeurs

L’aventure sombre que le régime actuel veuille conduire le pays, a amené le mouvement national pour l’Emergence du Sénégal à vouloir revoir son compagnonnage avec le président Macky Sall. Une page sombre qui s’explique, selon son coordonnateur Cheikh Oumar Guèye, par les cas d’Abdoul Mbaye, Nafi Ngom Keïta et aujourd’hui Ousmane Sonko. « Vu la situation actuelle et inquiétante que traverse notre cher Sénégal, marquée par une justice qui n’est indépendante et qui court à deux vitesses, une injustice notoire à tous les niveaux et émanant de nos autorités étatiques, une dictature rampante incarnée par un chef d’Etat entouré par de mauvais conseillers qui ne sont mus que par leurs intérêts, un BBY qui détient le président de la République en otage. Le cas Abdoul Mbaye est un exemple. Une mal gouvernance compromise et hypothéquée par le récent limogeage de Nafi Ngom Keïta ».

Abordant le cas de la révocation de Sonko, le mouvement pour l’émergence du Sunugaal a invité le chef de l’Etat, SMS à revenir sur sa décision en réhabilitant l’inspecteur des impôts et des domaines. « Monsieur le président, vous-même vous êtes victime d’injustice, donc, vous ne devez pas en faire d’autres » dixit, Cheikh Oumar Guèye