Traîné en justice, le maire de Dakar, Khalifa Sall risque de payer 1 milliards de francs CFA à…

Le tribunal correctionnel de Dakar a appelé  hier à  l’affaire opposant   la   maire de Dakar Khalifa Sall à l’homme Cheikh Tall Dioum. Accusés de voies de fait, violation de domicile, abus d’autorité et   entrave à  la  justice en  matière immobilier, Kalifa,  le Directeur de la  police municipale, et son agente trainés à  la barre par l’homme d’affaire, risquent de payer 1  milliards de  francs Cfa en guise de dommage et intérêt. Selon « L’observateur » qui traité  l’information dans sa  livraison de ce  vendredi,   le contentieux au tour de l’ex-cinéma « El Mansour » est à  l’origine de cette condamnation qui pèse sur  la tête du   maire de Dakar et compagnie. L’affaire sera, d’après toujours « l’Observateur » vidé  le 19 mai prochain.