Toussaint Manga doit être libéré…les libéraux du sud ont saisi le roi d’Oussouye et les chefs religieux du Sud

Les libéraux du sud unissent leurs forces pour intensifier le combat pour la libération de leur frère Toussaint Manga et tous les « détenus politiques ». Comme xibaaru l’avait écrit il y a un mois, les fédérations PDS de la région de Ziguinchor ne veulent plus regarder leur frère de sang et de parti moisir « injustement » en prison comme un criminel. Ils ont effectué une tournée dans la région à la rencontre des chefs religieux et coutumiers dont l’Imam ratib et l’archevêque de Ziguinchor et le périple les a conduits jusque chez le roi d’Oussouye pour porter le plaidoyer. Un point de presse a bouclé leur tournée.

Voici le texte préliminaire lu devant la presse

« Cette présente rencontre est organisée pour partager avec vous le point de vue des responsables des fédérations PDS de la région de Ziguinchor (Bignona Oussouye Ziguinchor) sur la situation politique nationale catastrophique.
En effet depuis l’avènement du régime de Macky Sall, nous assistons à un dangereux recul démocratique caractérisé par :
– Des interdictions tout azimut de toutes manifestations de l’opposition ;
– Des arrestations arbitraires des responsables de l’opposition ;
– Le maintien en prison des responsables au-delà des délais légaux de détention préventive ;
– Des menaces, des acharnements, des tentatives d’intimidations visant à museler l’opposition.
Un des cas les plus frappant est le traitement infligé au frère TOUSSAINT MANGA secrétaire général national de l’UJTL et autres coaccusés politiques.
En effet, le frère TOUSSAINT MANGA accusé de trouble à l’ordre publique devrait être jugé aussitôt en flagrant délit.
Contrairement à cette procédure légale, son dossier a été transmis au juge d’instruction uniquement pour prolonger sa détention préventive.
Par conséquent, son séjour en prison bat le record de longévité en matière de détention préventive au Sénégal.
Pourtant, à côté de cet exemple patent, des accusés de délit plus graves arrêtés ne sont plus inquiétés parce qu’étant proche du pouvoir.
Par contre, TOUSSAINT est maintenu en prison, pour le seul tort d’appartenir au PDS et d’être aux côtés de son excellence Maître ABDOULAYE WADE, Secrétaire Général National du PDS.
Les délais légaux étant expirés depuis longtemps, TOUSSAINT MANGA, puisque c’est de lui qu’il s’agit, demeure aujourd’hui un otage politique du régime de Macky Sall.
Considérant ce qui précède, nous exigeons avec force la libération immédiate et sans condition du Secrétaire national chargé des jeunes, M. TOUSSAINT MANGA et des autres détenus politiques parmi lesquels M. Victor Diouf Secrétaire général national du MEEL et le candidat du PDS le frère KARIM MEISSA WADE à la prochaine élection présidentielle 2017.
En tout état de cause, les fédérations PDS de la région de Ziguinchor, conscientes que cette situation dépasse le cadre politique, décident d’entreprendre des tournées de dénonciation et des manifestations de protestation à travers la région naturelle de la Casamance. Elles lancent un appel solennel à toutes les forces vives éprises de justice à se joindre à elles dans le combat pour le respect des droits et libertés. »

Rassemblés par L.Badiane pour xibaaru.com

1 Comment

  1. C’EST HONTEUX D’ALLER DEMANDER A LA CASAMANCE MAIN FORTE POUR LA LIBERATION DE MANGA.
    OU SONT LES BARA GAYE, MASSALY , LA JEUNESSE UJTL ET LE PDS DANS SON ENSEMBLE

Les commentaires sont fermés.