Tous les mouvements Apéristes de Zig sonnent la charge contre…Idy « le Démon »

Le Bureau Exécutif (BE) du mouvement « And Falaat Macky SALL Ak Doudou KA (FMD) » s’est réuni en séance extraordinaire le 1er juillet 2016 pour apprécier la situation politique nationale marquée notamment par la grâce présidentielle accordée à M. Karim WADE et ses codétenus par SEM Le Président de la République Macky SALL et par l’adoption des textes législatifs relatifs à la composition du Conseil Constitutionnel et de la loi organique relative au HCCT.
Le BE du FMD et l’ensemble de ses membres maires de communes, les présidents des mouvements affiliés WATO SITA, DIAPPO DEFAR ZIGUINCHOR et le MATY se félicitent de la décision prise par le Chef de l’Etat de gracier M. Karim WADE et ses codétenus  en ce mois béni du ramadan, période de grâce et de miséricorde divine mais aussi de générosité et de solidarité. C’est un acte de haute portée humanitaire qui, au-delà de la décrispation de l’espace public national, participe de façon induite à une meilleure stabilité sociale de notre cher pays.
Cette prérogative constitutionnelle exercée par SEM le Président de la République, pour quelques raisons que ce soit, n’absout pas M. Karim WADE et ses codétenus de leur culpabilité et ne saurait faire l’objet de spéculations ni de polémiques stériles et inopportunes.
Il est pour le moins curieux que faisant fi de la réserve qui sied en pareille circonstance aux véritables hommes d’Etat, que M. Idrissa SECK ; dans son éternelle posture de démoniaque verbomoteur, s’épanche dans la presse pour distraire et manipuler l’opinion publique allant jusqu’à s’offusquer de la libération de citoyens détenus en ce mois de grâce et de pardon.  Le Bureau Exécutif du FMD fustige les propos irresponsables de M. Idrissa SECK dont le dolosif esprit voit des deals partout.
Notant que le seul deal connu au Sénégal depuis 1960 porte le sceau du « Protocole de Rebeuss » au terme duquel M. Idrissa SECK a humé l’air de la liberté, le BE lui rappelle qu’il reste toujours ce grand incompétent politique qui a raté  toutes les occasions qui lui ont été offertes pour rebondir, il tire du pied gauche quand il faut tirer par le pied droit, il marche sur le talon quand il faut marcher sur la plante du pied, bref, il fait toujours ce qu’il ne faut pas.
Lui rappelant que déjà en 2007, son incompétence politique l’avait conduit à aller rencontrer le Président Abdoulaye WADE, à la veille des élections, pour soi-disant se repentir devant son père politique. Ce qui avait été le début de la manifestation de son incurie, de son amateurisme et de sa cécité politique mais surtout de la chute irréversible de son électorat et de la déstructuration de son appareil politique.
Le Bureau Exécutif, fustigeant sa démarche solitaire qui a consisté à refuser le principe de participer au Dialogue national au moment où toutes les forces vives de la Nation ont salué cette initiative historique et salutaire du Chef de l’Etat ;
DEMANDE à Monsieur Idrissa SECK, dont le seul métier connu des sénégalais est la politique, de réfléchir à une reconversion professionnelle, car, manifestement ce métier ne lui réussit pas ;
ENCOURAGE le Président de la République Macky SALL, au-delà des principes d’équité et de transparence dans la gestion des affaires publiques et des valeurs d’humilité, d’intégrité, de travailleur qu’il incarne, à persévérer dans la voix de l’émergence et du développement économique et social de notre pays, saluée par toute la communauté internationale ;
SOUTIENT le Chef de l’Etat pour tous les actes d’anticipation qu’il pose en bon visionnaire et qui le positionnent déjà ; après seulement quatre (4) années à la tête de l’Etat, comme le meilleur Président de la République que le Sénégal n’ait jamais connu.
Le Président
Monsieur Doudou KA
Mouvement « And Falaat Macky SALL ak Doudou KA, pour l’émergence de la Casamance »

1 Comment

  1. Les libéraux ont pillé les maigres ressources de ce pays, et vandalisé nos institutions. . Même le jardinier du chauffeur du gardien du conseiller de l’attaché du ministre délégué auprès du ministre conseiller sans porte feuille, est milliardaire en 6 mois. Même la vendeuse de poisson illettrée est ministre des vallées fossiles ou de la connectivite ou d’un de ces ministère inutiles ou duplicata d’un ministère déjà existant.

    Voler de l’argent, piller les ressources, vendre le littoral, l’aéroport et tout, est leur credo.

    Il faut donner le pouvoir à Khalifa Ababacar Sall pour 5 ans et on verra après. Lui au moins est travailleur, très bien éduqué, il ne se mêle pas de politique politicienne. Il est aimé de tous. Khalifa Sall est entre deux idéologies : un socialiste qui met l’homme au centre du développement, avec un respect et une connaissance de l’état et des institutions qui fait de lui l’héritier le plus méritant de Senghor. D’un autre côté, Khalifa Sall est en réalité surtout un socio démocrate du centre qui a l’intelligence d’Abdoulaye Wade quand il s’agit des grands projets de développement de l’état. Ce n’est pas pour rien qu’il s’entendait très bien avec Wade, ,même quand il était maire de Dakar ,opposant ayant battu Karim fils de Wade. Avec Khalifa Sall, nous aurons un président qui va remettre nos institutions sur pied, le pays en marche, qui respectera nos ressources et donnera aux sénégalais le bien-être qu’ils méritent tout en redonnant à notre économie toute sa puissance.

    Man daal moom la guiss comme seule alternative. Ces libéraux doivent tous aller dans l’opposition pendant au moins 5 ans pour nous épargner ces catastrophes qui nous guettent. Après on verra si on peut les ramener au pouvoir

Les commentaires sont fermés.