En tournée agricole, Macky snobe la presse de…Tamba

La presse locale, encore la dernière roue de la charrette!

La première institution du pays arrive dans la région de Tambacounda où nous officions, pas grand monde, parmi les journalistes, n’a reçu de façon officielle son programme de visite, du moins jusqu’au moment où nous écrivions ces lignes (23H06 ce lundi).

Quel crime aurions-nous commis pour mériter ce sort?

Nous avons pourtant tambouriné à la porte du chef de protocole du gouverneur de région, et il avait promis de nous revenir toutefois que l’agenda définitif du Chef de l’Etat sera bouclé.

Ni les administratifs, ni les politiques qui avaient certainement bien des chats à fouetter, ni le service de communication de la présidence de la république, personne ne nous a associé, ne serait ce que pour nous faire une idée exacte de cette tournée et nous permettre de bien faire notre travail.

Nous avons été sevrés de notre aide à la presse, qui nous permettait pourtant d’améliorer sensiblement nos conditions de travail avec un cyber presse qui fonctionnait à merveille et qui nous permettait de nous retrouver quotidiennement pour cogiter sur notre métier et examiner les voies et moyens de nous améliorer.

Nos sites d’information sont aussi zappés pour la publicité relative à la visite du président de la république. Nous n’avons rien contre les portails choisis à cet effet, mais nous avons aussi nos visiteurs, et Dieu sait qu’ils sont tout aussi nombreux, et occasion ne saurait être plus grande pour nous aussi d’entrer dans «les bonnes grâces» du palais.

Qu’à cela ne tienne, et par principe, nous serons là, et bien présents, et nous nous ferons le devoir de couvrir comme il se doit cette visite.

 

Boubacar Dembo TAMBA / rédacteur en chef et administrateur de www.tambacounda.info /