Tounkara dénonce le laxisme des douaniers: « Auriez-vous peur d’affronter la CSS ? »

Monsieur le Directeur général,

Depuis que le ministre du Commerce a sorti un communiqué informant sur « un dépassement de gap à importer » par la CSS, les Douanes sénégalaises se sont emmurées dans un silence qui parle de lui-même. La CSS était autorisée à importer 8.100T de sucre et elle a fini par en importer 21.500. Ce « dépassement de gap à importer » de 13.400T de sucre est une infraction douanière puni par le Code des douanes de notre pays. Il n’y a encore aucune réaction officielle de vos services.

Or, les Douanes sénégalaises nous ont habitués à être au-devant de la scène dès qu’une fraude de cette ampleur est signalée. Ceci pour faire respecter l’essence de leur existence et réparer le préjudice subi par l’Etat. Les contrevenants sont frappés d’une amende équivalente à quatre fois le montant de ce préjudice. Nombre d’hommes d’affaires de ce pays ont subi vos foudres, emprisonnés, le paiement de ces amendes exigé par contrainte par corps au maximum et, pour certains, le début de leur fin. Le dernier en date est l’importateur de denrées Moustapha Tall.

La puissance financière de la CSS est certainement une justification à votre mutisme. Auriez-vous peur d’affronter la CSS même si le ministre du Commerce dénonce officiellement leur fraude douanière ?

Le premier principe d’un Etat de droit est l’égalité de tous devant la loi ; ensuite suivent la continuité et la mutabilité (amélioration continue du service public). Les Douanes ont l’obligation d’être au premier rang pour les faire respecter. Courageusement, conformément à votre slogan « Devenir meilleur pour mieux servir ».

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur général, l’expression de nos sentiments patriotiques.

Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »