Touba porte plainte contre le journal « Jeune Afrique » et contre l’auteur de la caricature…Mais et WALLY SECK ?

Selon Dakaractu, malgré la déclaration de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre regrettant au nom du Khalife des Mourides la caricature de Cheikh Ahmadou Bamba par le site de « Jeune Afrique », les cœurs ne sont toujours pas apaisés au niveau de la cité religieuse de Touba. Pour Serigne Modou Sidi Mbacké Abdou Lahad, la riposte devra être à la hauteur de l’attaque. » Nous avons décidé d’aller en guerre contre ce journal pour donner une leçon à tous ces détracteurs qui se préparent à saboter Touba! ». Le Mbacké-Mbacké d’annoncer deux plaintes contre respectivement l’auteur de la caricature et contre le directeur de publication du journal incriminé.  » Nous avons achevé les démarches nécessaires et nous allons traduire ces individus devant la justice. Nous ne permettrons pas que Serigne Touba soit l’objet de leurs dessins. Il est temps pour nous de faire face à ces exactions. »

Oui mais Touba oublie aussi de porter plainte contre le diable qui a inspiré « Jeune Afrique »…

1 Comment

  1. On ne porte pas plainte contre diable mais contre les suppôts du diable. Le diable il faut le lapider. Point barre

Les commentaires sont fermés.