Thierno Alassane Sall et Augustin Tine accusés de faire main basse sur le HCCT

La désignation des candidats du département de Thiès au Haut conseil des collectivités territoriales risque de faire voler en éclats l’Apr dans la zone. En effet, sur les trois postes réservés à Thiès, les ténors se sont accordés à donner deux postes au département dont 1 pour l’Afp et 1 pour l’Apr et un poste pour la commune. Mais les jeunes de l’Apr ont fait face à la presse en accusant Thierno Alassane Sall et Augustin Tine de mettre en avant des calculs politiques, dans la distribution des postes. Selon Assane Mbaye qui parlait au nom des jeunes, «la jeunesse républicaine ne saurait accepter ni cautionner que le choix du futur élu ne résulte pas d’une concertation approfondie et sur la base de critères objectifs, acceptés par tous». Il a interpellé le Président Macky Sall «pour un arbitrage qui éviterait au parti une hécatombe électorale à Thiès».