Tanor remet sur la table le « NON » de Khalifa Sall au référendum…Il convoque une rencontre des responsable du PS

Invité de l’émission «Point de vue», sur la Rts, le secrétaire général du Parti socialiste (Ps) s’est exprimé sur la crise que traverse sa formation. A l’endroit de Khalifa Sall et Cie qui ont décidé de voter ‘’Non’’, lors de la consultation populaire du 20 mars dernier, Ousmane Tanor Dieng estime que c’est une faute politique de ne pas avoir respecté la décision prise par le parti sur le référendum.

« C’est une faute politique de ne pas respecter la décision prise par le parti sur le référendum. Je le dis et je le condamne», a dit le patron des socialistes. Pour qui, demain, lorsqu’une décision sera adoptée en faveur de l’un de ces dissidents, les autres peuvent dire non, à leur tour et ne pas mettre en œuvre  l’instruction du parti, prétextant que ce n’est pas leur position de départ. «Ce qu’ils ont fait a des conséquences graves dans la mesure où on ne pourra plus jamais prendre une décision consensuelle. Donc, il y a une discipline à respecter. Et c’est ce qui fait un parti sérieux et structuré.

Ousmane Tanor Dieng, d’annoncer une prochaine rencontre des responsables du Ps pour arrondir les angles, avec les Khalifa Sall et Cie. «On va discuter de tout cela, à l’interne, sans animosité, sans verser, outre mesure dans l’émotion pour qu’ils comprennent qu’ils n’ont pas raison d’avoir fait ce qu’ils ont fait».