Tanor ne renonce pas au pouvoir…Une trahison flotte dans l’air

Engagée dans un compagnonnage avec le parti au pouvoir, l’Apr de Macky Sall, la vieille formation socialiste envisage toutefois de reconquérir le pouvoir, avec Ousmane Tanor Dieng ou quelqu’un d’autre à sa tête. C’est ce qu’a fait savoir l’intéressé lui-même. Le secrétaire général du parti socialiste (PS), encore une fois, semble disposé à jouer les premiers rôles, ou à coacher un candidat, éventuellement. « Je ne suis pas éternel. Je ne ferai rien qui puisse imploser le parti, car je gère un héritage. Si je ne peux pas conduire le parti au pouvoir, je laisserai un autre camarade l’y conduire », promet le chef de file des Verts.