Tanor et Khalifa Sall…Les seconds couteaux se lancent des piques en vue de la candidature du PS en 2017

« Il y a un débat qu’on ne peut plus continuer de projeter dans l’avenir. Il s’agit de la candidature qui doit être posée dans les instances et qu’il faut liquider », a déclaré le maire socialiste du Plateau, Alioune N’doye. Un vœu partagé par Barthélémy Dias qui a ajouté que ce n’est pas à Tanor de poser le débat, mais aux autres camarades.
Et, en réalité, ce n’est plus la question de la candidature, mais celle du candidat lui-même qui doit porter les couleurs des Verts de Colobane. De toute évidence, renseigne Le Quotidien, quand Cheikh Seck cherche un candidat ailleurs que le PS, Mamadou Lamine Loum, c’est que Khalifa Sall doit redouter d’éventuelles surprises si tant est qu’il veut être le candidat de son parti. Qu’un proche du maire de Dakar, Bamba Fall, lui apporte la réplique en déclarant que Loum, « c’est du passé », c’est confirmer le doute sur le choix de Khalifa Sall que les résultats des Locales à Dakar ont pourtant rendu évident.