Tanor Dieng en spectateur de la crise scolaire….

« Par rapport à la crise scolaire, il y a un conflit et deux acteurs. Pour qu’on trouve une solution, il faut que ces deux acteurs fassent les efforts nécessaires », a déclaré, hier, le secrétaire général du Parti socialiste, à nos confrères du journal Le Quotidien. Ousmane Tanor Dieng, qui procédait à l’inauguration de la pouponnière « Sourire Béné », d’ajouter : « Les syndicats ont le droit de revendiquer l’amélioration de leurs conditions ou le respect de l’engagement pris, l’Etat aussi est dans son rôle d’assurer la bonne marche de l’Etat, la continuité du service public. Au-delà du rôle que chacun joue maintenant, il y a beaucoup de bonnes volontés qui sont en train de s’inviter pour trouver un terrain d’entente »

A—il peur de prendre partie, après touts ces années qu’il a faites dans la classe politique, il ne peut rien faire?