Taïb Socé demande la liberté provisoire…Il est en prison pour association de malfaiteurs et escroquerie

En prison depuis le 31 août dernier suite à sa condamnation pour escroquerie, Oustaz Taïb Socé pourrait voir son dossier évoqué bientôt, par la Cour d’appel de Dakar. A en croire nos sources, le dossier sera enrôlé bientôt. Les juges ne vont pas statuer sur le fond du dossier mais plutôt sur la demande de liberté provisoire, introduite par l’avocat du prévenu, Me Bamba Cissé. Le prêcheur de la Rfm a été placé sous mandat alors qu’il était venu s’informer du délibéré de son procès. Poursuivi pour association de malfaiteurs et escroquerie, Taïb Socé avait été jugé par défaut par la Cour d’appel. Alors qu’il avait été relaxé en première instance, les juges d’appel ont infirmé la décision en le condamnant à 5 ans dont 3 ans ferme. Etant donné que le parquet général avait requis le mandat d’arrêt, les juges l’ont exécuté le jour du verdict. Les religieux Cheikh Tidiane Diakhaté et Moussa Touré ont écopé de cinq ans et d’un mandat d’arrêt international. Le trio doit payer à la partie civile des dommages et intérêts de 160 millions de F CFA. Il s’agit d’un ressortissant de Dubai, qui voulait acheter de l’or. L’opération avait foiré et Taïb Socé avait clamé son innocence, accusant ses complices de l’avoir floué. Le prêcheur n’a reconnu avoir encaissé que 35 millions de la part de la partie civile.