Surprise ! Des Apéristes demande à Macky de libérer les étudiants « jeteurs » de pierre…La clémence du chef

Communiqué, demande de grâce á l’endroit des étudiants

Nous, militants de la section APR Yaakaar d’Almeria en Espagne, demandons à son Excellence le Président de la République notre Secrétaire Général, Macky SALL d’accorder la Clémence aux étudiants inculpés pour le délit d’atteinte à la sécurité du Président de la République, après s’être rèunis en bureau pour statuer sur la situation qui prévaut en Espagne. Nous avons bien mesuré la gravité des faits et toutes les conséquences qui porraient en découler, ainsi, nous avons pris référence en notre prophète Mohamed (PSL) lors de son voyage à Taïf, ville située dans les montagnes près de la Mecque, afin d’y inviter ses habitants à embrasser l’islam. Les leaders de Taïf, cependant, se montrèrent impolis et discourtois envers le Prophète. Et non contents de leur insolence à son égard, ils poussèrent même certaines bandes de la ville à le harceler. Implorant l’aide de Dieu, il dit : « Ô Allah! À Toi je me plains de ma faiblesse, de mon manque de ressources et de mon humiliation devant ces gens. Tu es le plus miséricordieux, le Seigneur des faibles et mon Maître. À qui Me confieras-Tu? À un étranger mal intentionné, ou à un ennemi qui aura le dessus sur moi? Si Tu ne m’attribues aucun mérite, peu m’importe; car Ton bienfait sur moi est grand. Je cherche refuge dans la lumière de Ton visage par laquelle l’obscurité se dissipe et par laquelle chaque affaire de ce monde et de l’au-delà est dirigée, de crainte que Ta colère descende sur moi ou que Ton déplaisir s’abatte sur moi. Je n’ai besoin que de Ta satisfaction car Toi seul fais en sorte que je fasse le bien et que j’évite le mal. Il n’y a de force et de puissance qu’en Toi. » Le Seigneur lui envoya alors l’ange des montagnes, qui lui demanda la permission de joindre les deux montagnes, ce qui aurait eu pour effet d’écraser toute la ville de Taïf, qui était située entre les deux. Mais de par sa grande tolérance et sa compassion, le Messager de Dieu dit; « Non! Car j’espère que Dieu fera naître d’eux des gens qui L’adoreront exclusivement sans rien Lui associer. »
Veuillez leur pardonner Excellence, Monsieur le Président car ils en savaient pas ce qu’ils faisaient.

La cellule de communication de ladite section, coordinateur Malick Wade GUEYE