L’attaque s’est produite vers 21h20 au Stade de France, au nord de Paris, où trois explosions ont retenti autour de l’enceinte sportive pendant le match amical France-Allemagne, devant 80 000 spectateurs. Quatre personnes, au moins, sont mortes, dont trois assaillants présumés.
Deux explosions ont eu lieu rue Jules-Rimet, à Saint-Denis: au moins l’une des deux est l’oeuvre d’un kamikaze qui a lui-même trouvé la mort en se faisant sauter avec une ceinture explosive, l’autre est d’origine inconnue. La troisième a eu lieu à La-Plaine-Saint-Denis, près d’un restaurant McDonald’s, également à proximité du stade.

La pelouse du Stade de France envahie par les spectateurs après les attaques terroristes, le 13 novembre 2015 à Saint-Denis.
François Hollande, sur place, a été immédiatement évacué, alors que les entrées et sorties du stade ont été aussitôt bouclées. Le match s’est poursuivi jusqu’au bout, et le public a finalement été évacué dans un calme relatif.