Souleymane Ndéné Ndiaye…Un politicien qui n’a aucune chance d’être président de la République

Quand le 30 avril 2009 il est nommé Premier ministre, succédant à Cheikh Hadjibou Soumaré, les Sénégalais ne le connaissaient pas comme ils connaissaient Idrissa Seck ou Ousmane Ngom, Tanor Dieng ou Djibo Leyti Ka, Amath Dansokho ou Moustapha Niasse.

L’homme était un petit ministre inconnu même dans la grande ville de Kaolack. Chez ses confrères avocats, il était un avocaillon peu glorieux.

Et le voilà propulsé de dircab de Wade à Premier ministre. E depuis lors l’homme à la grosse tête. Il quitte Wade après sa chute et crée son parti

Le 28 mai 2015

Il lance son parti baptisé l’Union Nationale pour le Peuple (UNP/Bokk Jëmu) avec une vision claire : « gouverner le Sénégal ». Son slogan ? « Réussir ensemble pour le Sénégal », en se basant sur des principes de « liberté, de solidarité et de patriotisme ».

Un rêve

De tous les candidats, l’homme Souleymane Ndéné Ndiaye est le seul qui n’a aucune chance d’être président de la république. Ses échecs répétés lors des locales de 2014 et pendant ce référendum où il a perdu dans son propre bureau de vote.

Il rester le seul leader de parti qui a perdu dans son propre de bureau de vote. Et si avec ça il veut être président, c’est son droit de rêver…Tout en sachant que c’est un rêve utopique…

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com