Souleymane Ndéné Ndiaye : « Me Wade n’était pas choqué par la perte du pouvoir en 2012 »

C’est pour tout simplement dire que l’ancien Président de la République Me Abdoulaye Wade n’était pas dans une logique de confiscation du pouvoir au soir du 25 mars 2012.  Selon l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye qui était l’invité de l’émission Grand Jury de la Rfm, Me Wade avait accepté la défaite avec dignité et l’avait même demandé d’appeler le Président Macky Sall pour le féliciter.

L’ancien Premier ministre prend ainsi le contrepied de son ancien camarade de parti et ancien collègue dans le gouvernement sous Wade. En effet Me Ousmane Ngom avait soutenu dans un entretien qu’il dit privé, que l’ancien Président de la République était dans une logique de confiscation du pouvoir après s’être convaincu qu’il a été battu par le Président Macky Sall. Il n’en est rien, selon l’invité de Grand Jury de la Rfm.

« Je me demande d’ailleurs sur quoi aurait-on pu se baser pour même faire des suppositions sur ces velléités de confiscation du pouvoir. Il n’était pas question pour Me Wade de confisquer quoi que soit » a soutenu Me Souleymane Ndéné Ndiaye qui fait savoir que le Président Wade a accepté sa défaite. Mieux, il appelé le Président Macky Sall pour le féliciter et l’a même demandé d’en faire autant.

« Le 25 mars vers 20 heures, après que le Président Wade m’a informé que les carottes étaient cuites, m’a demandé d’appeler le Président Macky Sall pour le féliciter. Ce que je fis à l’époque » informe l’invité du Grand Jury de la Rfm de ce dimanche 09 octobre 2016.

Igfm