Sonko vire l’huissier venu lui notifier sa radiation de la fonction publique

Trois jours après la radiation d’Ousmane Sonko, un huissier a été envoyé, hier, par le Directeur général des Impôts et Domaines chez le patron de Pastef pour lui notifier le décret de radiation. Mais Sonko l’a tout simplement éconduit.

«Ce matin (jeudi) à 8h, un huissier envoyé par Cheikh Ahmed Tidiane Ba, administrateur politique de la DGID, s’est présenté à mon domicile pour me signifier ledit document. Je l’ai éconduit», explique Ousmane Sonko dans une émission télévisée.

Il explique son geste par le fait que le  principal concerné,  ne peut pas lui «signifier une copie, à peine lisible, d’un acte administratif individuel lui faisant grief, en lieu et place de l’original».

Sonko estime également que Cheikh Ahmet Tidiane Ba, Directeur général des impôts et domaines, n’a pas la prérogative de lui signifier sa radiation. «Il n’est pas l’autorité compétente pour faire cette signification en lieu et place des services de la présidence de la République », soutient-t-il.

1 Comment

  1. Le marabout et homme politique Serigne Modou Bara Doli n’est pas du tout tendre avec Ousmane Sonko. En conférence de presse à Yoff le président du rassemblement des guides religieux qui soutiennent Macky Sall souhaite que l’ex Inspecteur des impôts et domaines soit traduit en justice pour enrichissement illicite.

    « En l’attendant parler, ceux qui ne le connaissent pas le prennent pour un homme honnête et vertueux alors qu’il est loin de l’être. Moi je sais lui il sait. Je souhaite que la cours de répression de l’enrichissement illicite s’intéresse à son patrimoine surtout foncier comme ce fut le cas avec Tahibou Ndiaye. Au temps du PDS nous avons collaboré sur un dossier, il sait et moi je sais. Donc il gagnerait à mordre sa langue. Et si les Sénégalais savaient comment il a géré ce dossier, ils sauront que Sonko n’a pas de leçons de vertu de donner. Il n’est pas clean la crei doit l’interroger» A –t-il menacé avant d’ajouter : « J’ai entendu dire qu’il a été révoqué par le président Macky Sall, non je regrette. C’est son ministère de tutelle qui a proposé sa révocation. Le chef de l’état a les mains liées en tant que garant du respect des lois et règlements de ce pays. Il ne pouvait pas faire autre chose, c’est son ministère de tutelle qui ne voulait plus de lui, qui l’a traduit devant un conseil de discipline. Pour retarder la procédure il est venu avec un pool d’avocats, ce qui contraire à la loi. Il a été jugé par contumace. Donc c’est un dossier administratif qu’il veut politiser, alors nous l’attendons sur le terrain politique parce qu’il a du temps maintenant pour faire de la politique. Sonko n’a qu’un seul militant c’est la presse. »

    Serigne Modou Bara Doli de conclure pour ironiser « Imaginez un médecin qui mettait chaque jour à mettre sur la place publique les dossiers médicales de ses patients. Donc cette sanction est valable pour tous fonctionnaires. Et je vous rappelle que ce même Sonko avait fait allusion à une maladie de Wade. »

Les commentaires sont fermés.