Sonko victime d’un monde obscur…Tout comme Nafy Ngom et Abdoul Mbaye

SONKO le véridique…

La vie sur terre nous donne souvent l’occasion de voir de nos yeux le mal, cela nous fait apprécier le bien, voilà pourquoi Mr Ousmane Sonko s’est livré à un exercice qui s’appelle faire preuve de Bonté. C’est une manière vitale de donner un sens à nos propres vies ainsi qu’à la vie de nos concitoyens. Cette attitude courageuse et lucide de poser les problèmes, de dénoncer l’injustice, l’arbitraire, les dérives et d’analyser froidement certaines imperfections connues de tous nous permet une visibilité pour mieux communiquer et partager nos idées afin de faire preuve de plus de compassion et de plus de générosité. Par conséquent nous serons une force positive dans la vie des gens et nous serons des hommes bons et en phase avec les recommandations du seigneur. La bonté trouve sa vraie source à l’intérieur de nous et même si certaines personnes font preuve de bonté innée, c’est aussi une qualité qui peut être cultivée par un choix libre. Nous sommes des citoyens du SENEGAL et nous avons une part de responsabilité dans ce que les hommes politiques font dans notre pays. Nous avons un pays à construire et nous ne pouvons nullement laisser à une oligarchie de se partager nos maigres ressources. C’est pourquoi nous aimerions tous les voir agir selon des critères moraux respectables et abandonner des modes de fonctionnement invalidants qui sont d’un autre âge.

Nous vivons dans un monde d’impostures, un monde obscure et incertain que l’on dit entre chien et loup, la facilité, la médiocrité, la lâcheté, la corruption, la trahison, la compromission, la forfaiture et la méchanceté gratuite ont pris de l’avance sur la raison, le bon sens, la justice, la paix.

Certains faibles d’esprits ont une soif de domination qui les pousse à toutes les absurdités. Un dramaturge allemand du nom Brecht (Bertolt) disait « Celui qui ne sait pas est un ignorant. Celui qui sait et qui se tait est un criminel. »

Le SENEGAL a besoin de ses enfants libres et engagés de la trempe de SONKO, ABDOUL MBAYE, NAFI NGOM KEITA, AMSATOU SOW SIDIBE pour ne citer que ceux-là et tous les milliers de patriotes qui tiennent debout pour leur faire barrage et défendre notre pays de tout prédateur.

Les hommes et femmes qui sont passés à la postérité et qui sont qualifiés de grands se sont inscrits dans un cours de l’histoire qu’ils ont contribué à orienter dans le sens souhaité.

bara lô louga conseillerBARA LO (photo)

Conseiller municipal Mairie de LOUGA

2 Comments

  1. la vérité est comme le soleil Elle fait voir mais ne se laisse pas regarder

  2. la vérité est comme le soleil elle fait tout voir mais ne se laisse pas regarder

Les commentaires sont fermés.