Sidiki Kaba confirme la générosité de Macky : « Il a accueilli les ex détenus de Guantanamo pour… »

Deux ex-détenus de Guantanamo vont séjourner au Sénégal. Cela découle de la demande du président américain accordée par son homologue sénégalais. C’est ce qu’à révélé Me Sidiki Kaba, ministre en charge de la Justice, Garde des Sceaux. Ce dernier a motivé cette décision présidentielle par une volonté d’accorder un asile humanitaire à ces deux personnes sur qui ne pèse aucune charge. Il a confirmé cette information, au cours du ‘’Repas de corps’’ des agents de l’Administration pénitentiaire, ce lundi 4 avril, marquant la Fête nationale, à Dakar.

«Le gouvernement américain, le président Barack Obama a saisi le président de la République Macky Sall pour lui dire qu’il entendait, selon la promesse qu’il avait tenue, lorsqu’il était élu président,  fermer la prison de Guantanamo. Il y avait à l’époque près de 600 détenus. A l’heure actuelle, il n’y a que quelques-uns. Et il était important pour pouvoir, dans les conditions de la loi américaine que ces détenus puissent bénéficier d’un asile humanitaire dans un certain nombre de pays. Beaucoup de pays africain et européens l’ont accepté. Ce que le président Sall aussi, pour des raisons humanitaires a accepté. Nous en aurons donc ici, au niveau du Sénégal», a-t-il indiqué, en marge de cette rencontre.

Pour Me Sidiki Kaba, ancien défenseur des droits humains, «l’importance, pour l’Etat, est de faire en sorte que cette prison Guantanamo puisse être fermée parce qu’il y avait de graves violations des droits humains. Ce sont des détenus qui en réalité ont déjà été, je dirais, blanchis. Parce que vous savez, beaucoup de personnes, avaient été arrêtées. Et beaucoup de personnes qui n’ont rien fait, n’ont pas été jugées. Ces personnes n’ont pas été jugées. Elles n’ont pas été condamnées. Ce sont des personnes qui en réalité, sont libres de toutes les charges. Et toutes les démocraties comme le Sénégal peuvent bien accepter par besoin humanitaire de les recevoir.