Sidiki Kaba a fui la réunion de Banjul…Le ministre fautif voulait éviter les questions sur Karim Wade

Sidiki Kaba a fui la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples (Cadhd) qui statuait sur la situation des droits de l’Homme en Afrique.
Il était attendu pour diriger la délégation sénégalaise. Mais l’absence de Me Sidiki Kaba, ministre de la Justice, a été remarquée par les membres de la commission. «Me Kaba aurait pu nous faire honneur en dirigeant la délégation sénégalaise après son combat pour le développement des droits humains», remarque Me Soyata Maïga, rapporteur sur les droits des femmes.
Dans les coulisses, les organisations de défense de droits de l’Homme espéraient aussi le retrouver. Selon elles, il débarquait à Banjul comme un «seigneur», alors qu’il dirigeait la Fédération internationale des droits de l’Homme (Fidh).
Mais certaines expliquent cette absence par les violations de certains droits comme la marche, l’arrestation de certains hommes au Sénégal où il dirige le ministère de la Justice. Cette situation l’aurait embarrassé devant ses anciens collaborateurs. Il faut savoir que le Sénégal fait partie de l’un des très rares pays à envoyer une délégation sans la présence d’un ministre.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.